Loading…
You are here:  Home  >  24-7  >  Current Article

En Iraq, l’ONU réaffirme son soutien à la construction d’un avenir meilleur, pacifique et inclusif pour les jeunes

Published By   /   August 13, 2017  /   Comments Off on En Iraq, l’ONU réaffirme son soutien à la construction d’un avenir meilleur, pacifique et inclusif pour les jeunes

MIL OSI

Source: United Nations – in French

Headline: En Iraq, l’ONU réaffirme son soutien à la construction d’un avenir meilleur, pacifique et inclusif pour les jeunes

12 août 2017 – A l’occasion de la Journée internationale de la jeunesse, l’Envoyée de l’ONU pour la jeunesse, Jayathma Wickramanayake, s’est rendu en Iraq où elle a rencontré 1.000 jeunes originaires de tout le pays dans le cadre d’un événement co-organisé par le Ministère iraquien de la jeunesse et des sports et le Fonds des Nations Unies pour les populations (UNFPA).

« Aujourd’hui, des milliers de jeunes femmes et hommes travaillent sans relâche, souvent dans des conditions très dangereuses et avec très peu de soutien ou de reconnaissance, pour bâtir la paix et promouvoir la sécurité pour tous. Ils sont la force la plus précieuse pour construire un avenir meilleur », a déclaré Mme Wickramanayake aux jeunes Iraquiens réunis à Bagdad à l’occasion de la Journée dont le thème cette année est ‘la jeunesse construit la paix’. « Les Nations Unies sont avec vous, et moi, en tant que votre Envoyée, je ferai tout ce qui est en mon pouvoir pour que vos voix soient entendues », a dit l’Envoyée de l’ONU aux jeunes Iraquiens.

Avec plus de 60% de sa population âgée de moins de 25 ans, l’Iraq est l’un des pays les plus jeunes du monde. Malgré les nombreux défis auxquels il est confronté, le bureau de l’Envoyée de l’ONU estime que l’Iraq est idéalement positionné pour exploiter le potentiel de sa jeune génération pour promouvoir la paix et la prospérité.

Les Nations Unies estiment toutefois que les défis subsisteront et continueront à entraver le chemin vers le développement et la paix en Iraq si les jeunes ne se voient pas offrir de véritables possibilités d’éducation, d’emploi et de participation civique.

« La réconciliation est – en ce moment et sans doute – la plus haute priorité en Iraq », a pour sa part déclaré aux jeunes Iraquiens la Coordonnatrice résidente et humanitaire d l’ONU et Représentante spéciale adjointe du Secrétaire général en Iraq, Lise Grande qui participait également à cet événement sur la Journée internationale de la jeunesse. « La clé pour que la réconciliation soit durable est de veiller à ce que les jeunes participent à chaque réunion de réconciliation, chaque initiative de réconciliation et toute conférence de réconciliation », a-t-elle ajouté.

À Bagdad, Mme Wickramanayake s’est entretenue avec des jeunes Iraquiens de différents horizons pour discuter des problèmes qui les touchent, en accordant une attention particulière aux jeunes femmes, aux jeunes déplacés à l’intérieur de leur propre pays et aux jeunes qui ne sont sans emploi, sans éducation, ou sans formation.

L’Envoyée pour la jeunesse a également rencontré les fonctionnaires du ministère iraquien de la jeunesse et des sports, les responsables et fonctionnaires de l’équipe pays de l’ONU et de la Mission d’assistance des Nations Unies en Iraq (MANUI9 pour discuter de nouveaux axes permettant de renforcer les programmes en faveur de la jeunesse iraquienne.

Il s’agit du premier déplacement international de Mme Wickramanayake dans ses nouvelles fonctions d’Envoyée des Nations Unies pour la jeunesse.

La Sri-Lankaise a été nommée à son poste par le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, qui a pris l’engagement de placer les jeunes au centre de son agenda pour la prévention des conflits et la paix. « Les jeunes hommes et les femmes autonomes peuvent jouer un rôle essentiel dans la prévention des conflits et assurer une paix durable », a déclaré le chef de l’ONU dans un message adressé aux jeunes du monde entier.

© Multimedia Investments Ltd Terms of Use/Disclaimer.

    Print       Email