Apparition de la grippe aviaire en Suisse : mesures préventives prises dans le Canton de Neuchâtel

Source: Canton de Neuchatel Suisse

29.11.2021

Suite à la découverte d’un cas de grippe aviaire H5N1 dans le canton de Zurich, l’Office fédéral de la sécurité alimentaire et des affaires vétérinaires (OSAV) a ordonné la délimitation de régions de contrôle et de régions d’observation autour des grands lacs du Plateau suisse afin de prévenir une propagation du virus aux effectifs de volailles domestiques. Aucun cas n’a actuellement été signalé dans le canton de Neuchâtel. En cas de découverte d’un oiseau sauvage mort, il est recommandé de ne pas le toucher et de prévenir le service de la faune, des forêts et de la nature (SFFN). Ce virus n’est pas transmissible à l’homme selon les connaissances actuelles. Au niveau cantonal, l’évolution de la situation est suivie par une cellule ORCCAN.

Le virus de la grippe aviaire H5N1 est hautement pathogène pour les oiseaux et se transmet très rapidement au sein des populations d’oiseaux d’élevage, pouvant aussi se transmettre facilement à la volaille de rente. Rien n’indique toutefois qu’il soit transmissible à l’homme.

Suite à l’apparition d’un cas dans un élevage amateur du canton de Zurich, l’OSAV a ordonné la délimitation de régions de contrôle et de régions d’observation autour des grands lacs suisses afin de prévenir une propagation du virus aux effectifs de volailles domestiques. Une région d’observation est ainsi établie sur une bande de rive de 3 km de large autour notamment des lacs de Neuchâtel et de Bienne, ainsi que le long des canaux de La Thielle et de La Broye.

Le service de la consommation et des affaires vétérinaires (SCAV) va informer les quelque 200 détenteurs de volaille concernés, situés sur le Littoral, de lui signaler tout cas de mort ou de maladie suspecte de leur volaille. En outre, toute personne trouvant un oiseau sauvage mort est invitée à ne pas le toucher et à prévenir le service de la faune, des forêts et de la nature (SFFN) au numéro de téléphone 032 889 67 80 (numéro d’urgence).

Toutes les détentions de volaille doivent en tout temps être annoncées auprès du SCAV. Pour les personnes qui auraient omis d’indiquer qu’elles possèdent des volailles, une page internet dédiée (www.ne.ch/grippeaviaire) est activée, qui permet d’annoncer son cheptel. L’annonce peut également être faite en appelant le 032 889 68 30 ou par courriel à l’adresse scav@ne.ch.

Une cellule ORCCAN a été mise sur pied pour suivre l’évolution de la situation et prendre des mesures si besoin. Une nouvelle communication serait dès lors diffusée.

MIL OSI